1 Commentaire

Au coeur du Portugal

cimg2104.JPG

En matière de périples en Europe du sud, l’Italie et l’Espagne ont la préférence des voyageurs. Attention à ne pas négliger le Portugal qui détient des sites remarquables.

En un peu plus de deux heures de vol, depuis Paris, il est possible de rejoindre la capitale Lisbonne. Vous aimerez vous promener aussi bien dans la ville basse que la ville haute. Pas besoin d’être en grande forme pour rejoindre cette dernière. Les « Electricos » et l’ascenseur du centre ville vous évitent les efforts. Ils font partie des symboles de Lisbonne.

cimg1900.JPG

cimg1910.JPG

A l’ouest, vous decouvrirez le superbe quartier de Belem avec sa tour et le superbe pont du 25 avril. Au  XVème  et XVIème siècles, c’était le point de départ des navigateurs portugais vers des terres lointaines comme l’Inde, Goa, Macau où le Brésil. C’était la grande époque des « Descubrimentos » et le siècle phare dans l’histoire du Portugal. Malgré tout, il faut attendre un peu plus tard pour que l’or arrive en masse à Lisbonne Les découvertes (notamment au Brésil) rapportent leurs fruits. En 1720, 25 tonnes d’or arrivent ainsi dans la capitale Lisbonne. C’est avec cet or que l’on va développer le fantastique monastère des Hieronymites dans le quartier de Belem. Encore plus impressionnant, à 35 kilomètres de Lisbonne, le palais monastère de Mafra.

cimg2066.JPG

Ce gigantesque complexe devait abriter initialement quelques moines. En raison de la grande et nouvelle richesse du Portugal, le projet fut quelque peu revu. Près de 50 000 ouvriers travaillèrent sur le site. Mafra, joyau du baroque portugais, est au final plus grand que le château de Versailles. Il ne compte pas moins de 800 pièces. S’il ne possède pas de galerie des glaces, il détient une bibliothèque exceptionnelle, parmi les plus impressionnantes en Europe. Elle possède 40 000 ouvrages.

Un peu plus au nord, nous trouvons un monastère tout à fait différent : Alcobaça. On y trouve beaucoup moins d’ornementation. Ceci est bien compréhensible. En effet, Alcobaça était le plus grand monastère cistercien du Portugal. Le roi avait fait don de terres pour que  l’ordre de Saint Bernard de Clairvaux puisse se développer au Portugal. Il règne dans l’église abbatiale une grande simplicité et une forte spiritualité. Aucune peinture, aucune sculpture ne devait perturber les moines dans leurs prières. Dans le transept, on peut admirer les tombes de Pedro et Inès. Leur histoire d’amour tragique est l’une des plus connues au Portugal.

cimg2016.JPG

cimg2019.JPG

cimg2031.JPG

 Un peu plus loin, nous vous recommandons la visite de Tomar et de son incroyable monastère du Christ. A Tomar, vous pourrez vous plonger dans la toujours impressionnante histoire des Templiers. Elément notable : Au Portugal, l’ordre du Temple ne disparaît pas au XIVème siècle. Son nom est simplement modifié. Les chevaliers du Temple deviennent les chevaliers du Christ. Tomar fut une de leurs bases principales.

cimg1991.JPG

Un autre site moyenageux situé un peu plus au nord mérite une visite : Coimbra. Bien souvent, lorsqu’il faut nommer les plus anciennes université européennes, on cite la Sorbonne, Oxford, Bologne… en oubliant Coimbra. A l’intérieur de la vieille université, se trouve une bibliothèque à couper le souffle.

Après toutes ces découvertes, allez vous reposer près de la ville thermale de Luço (à une vingtaine kilomètres au nord de Coimbra). L’eau minérale de Luço est quasiment aussi réputée que le Porto…. Vous aimerez vous promener dans la magnifique forêt de Busacco. Il s’agit d’une des plus belles forêts du Portugal. L’étonnant Palais de Busacco se situe au coeur de cette forêt .

cimg1942.JPG

cimg1938.JPG

De retour dans la région de Lisbonne, nous vous suggérons la visite de Sintra (à 20 km à l’ouest de Lisbonne). La ville est très pittoresque. Vous pouvez y admirer le palais national, ancienne résidence des rois du Portugal.

S’il vous reste un peu de temps, visitez à Lisbonne le grand monastère Saint Vincent. On y trouve de très beaux azulejos portant sur les fables de Jean de La Fontaine. En effet, après la publication des fables, le monastère jugea utiles les enseignements du Sieur La Fontaine.

Les amateurs de découvertes ne risquent donc pas de s’ennuyer au coeur du Portugal. L’accueil toujours chaleureux et la bonne chère rendront votre périple encore plus agréable.

 

Un commentaire pour “Au coeur du Portugal

  1. Olà Vincent !
    obrigado pela viagem no meu pais natal, as fotos e o texto forem uma marabilha para mim que esto em França no frio e chuva neste começo do inverno.
    Merci encore pour ce retour au pays, j’ai même découvert de nouvelles destinations pour nos futurs voyages au Portugal !
    Bonnes fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire